Les Coduri en Slovénie

vendredi 15 août 2014
par  M.KERN-GILLARD
popularité : 18%

Nous revenons avec mes parents et mon frère de Slovénie où j’ai
participé en catégorie H10 à ma 1ère compétition internationale : la
OOCUP, une course à étapes de 5 jours pour ceux qui ne connaissent pas.
Voici un petit récit de ma compétition.

La 1ère étape se courrait à 1500M d’altitude dans de beaux alpages au
milieu des vaches en liberté, avec un terrains donc très ouverts et très
peu de passages en forêt. Par contre un relief très karstique, typique
du pays avec de nombreuses bosses et dépressions. Pour rejoindre le lieu
de course il fallait déjà marcher près d’une heure et faire 250 M de
dénivelé ce qui mettait déjà bien dans l’ambiance.
Malgré mon appréhension de courir à l’étranger et l’inquiétude de ne pas
pouvoir me faire comprendre des autres coureurs si je me perdais, j’ai
bien négocié ce début de compétition puisque je finis 1er (malgré un
bonne erreur en milieu de parcours) à 2’25 du 2ème (un estonien), lui
même à seulement 5 seconde du 3ème (un tchèque).

La 2ème étape se courrait aussi en altitude en terrains semi-ouverts et
des passages en forêt bien plus nombreux. Je termine cette fois à la
seconde place à environ 1 minute de l’estonien. Heureusement pour moi je
garde donc 1’30 d’avance au classement général. Le tchèque, 3ème de
l’étape concède cette fois près de 5 minutes.

Le 3eme jour de course à lieu en plaine mais cette fois totalement en
forêt avec un réseau de chemins très dense mais très compliqués à lire
car de nombreux arbres couchés les masquaient souvent. Tous le monde
fera de grosses erreurs sur cette étape moi y compris.
Malgré tout je ne m’en tire pas trop mal puisque je finis second à
environ 3 minutes du premier (qui n’est pas dans le classement général
car non inscrit sur les 5 courses).
Mais surtout je réalise la bonne opération du jour car je devance de
près de 10 minutes l’estonien qui me talonnait dangereusement au général
la veille.
L’écart se creuse un peu plus avec le 3eme. En effet, le tchèque manque
complètement sa course en mettant le double de mon temps.

Pour le 4ème jour, retour en altitude avec alternance de forêt et d’alpages.
Avec une grosse erreur sur un poste je vais perdre beaucoup de temps
mais finit quand même 2ème de la course.
Par contre l’estonien, qui lui fait une bonne course remporte l’étape et
me reprend près de 5 minutes au général.

C’est avec seulement 7 minutes d’avance au général et loin d’être serein
que j’aborde le dernier jour de course (qui a lieu au même endroit que
la 2ème étape).
Je suis néanmoins plein de motivation et a bien compris qu’aujourd’hui
la grosse erreur est interdite.
C’est donc très concentré que prend un départ assez rapide.
Je fais un très bon début de course mais entre le poste 5 et le poste 6,
catastrophe : je mets le pied dans un espèce de marécage et perd une
chaussure !
Il me faudra je pense près de 3 minutes pour la retrouver, défaire le
lacet et pouvoir la remettre correctement ...
Mais loin de me démobiliser je fais un fin de course canon et termine
cette compétition en beauté en gagnant l’étape avec un minute d’avance
sur le second.
L’estonien finira cette étape 5 minutes derrière moi et prendra la 2ème
place à 12 min environ au général. Quand au tchèque, il fini 3ème, un
peu plus de 40 minutes derrière moi.
C’est avec une grande fierté que je monte sur la plus haute marche du
podium avec la tenue du CSMR, d’autant plus que les bons résultats des
français ont été rares sur cette compétition.

Je vous souhaite à tous de bonnes vacance (pour ceux qui le sont encore)
et vous donne RDV à la semaine fédérale pour vous raconter cela plus en
détail.

Hugo.


Portfolio

JPEG - 555.9 ko JPEG - 534.1 ko JPEG - 481 ko JPEG - 523.1 ko

Brèves

15 décembre 2016 - Rand’O Givrée : le 5 février 2017

Venez participer à la Rand’O Givrée au Parc de Miribel-Jonage le dimanche 5 février 2017. Une (...)