anniversaire des Bellecombes

mardi 18 août 2009
par  ASUL Sports Nature
popularité : 44%

Bellecombes 2008 : simplement parce c’est beau !


Après une édition 2007 annulée comme beaucoup d’autres pour manque de neige, nous revenons sur nos terres de prédilection pour un week-end ensoleillé, et avec des conditions idylliques, du genre carte postale : grand ciel bleu, neige fraiche et poudreuse, épicéas chargés. Les poussettes bleues sont de sortie pour cette 10° édition des Bellecombes.


Cette année, nous avons droit au parcours originel, c’est-à-dire par les Bellecombes, la rouge de Malatrait, le Reculet, passage au Berbois avant de redescendre par La Pesse et revenir sur Les Moussières par la plaine aux Bisons. 30 cm de neige fraiche sont tombés le vendredi et le samedi : c’est un peu galère en skate, car le fond est trop mou et ne porte pas sous l’impulsion, mais en classique, c’est un régal. Et au moins côté fartage, c’est vite vue : une petite base très fine de grund, recouverte de plusieurs petites couches de poussette bleue -2°/-7° Swix Krystal. S’il faisait encore très gris le samedi, le ciel se dégage dans la nuit, et c’est un grand soleil qui nous accueille aux Molunes pour le départ. Le paysage est grandiose, on va se régaler ! Seuls Jérôme et Pierre s’alignent au départ, le reste des "classiqueurs" du CSMR étant en vacances à Chapelle pour la semaine !

Comme à l’accoutumée, le départ est très rapide, et le tour de la Simard est vite expédié, en poussée simultanée jusqu’au premier point chaud lorsque nous repassons au départ avant de filer dans les Hautes Combes. Rapidement, les groupes se forment, bien alignés dans les traces, en sautant d’un rail à l’autre au gré des virages et des relances... Avant d’attaquer Malatrait, à la traversée de route, Laurent, qui travaille son foncier en skate (il est parti de Giron, avant d’y retourner ! Nous le recroiserons à l’arrivée aux Moussières...) nous encourage. La glisse est bonne, l’accroche aussi, les Hautes Combes sont magnifiques. En passant au Reculet, nous laissons partir sur la droite le parcours de 15 km, qui soit dit en passnt doit en faire franchement plus ! Nous remontons vers le Berbois, avec une succession de belles grimpettes dans lesquelles on peut dérouler un pas de classique ample et efficace, sans oublier les bras quand même ! Nous basculons au-dessus de La Pesse, et alors que les plus grosses difficultés sont derrière nous, nous rentrons vers l’arrivée aux Moussières. Les dernières côtes ont fait exploser les petits groupes, qui se reforment ou se défont au fil du relief. Je m’accroche pour rejoindre les deux skieurs qui me narguent depuis un certain temps à 200 m devant moi, mais c’est couru d’avance : ils ont bien vu que j’étais là, et gèrent leur fin de course. Je remonte un peu, mais pas suffisamment, et au moment de basculer sur l’arrivée dans la derrière combe, ils relancent une dernière fois, anéantissant tout espoir de les revoir avant l’arrivée !

En tout cas, nous ne regrettons pas notre journée, et nous régalons devant une bonne polenta au bleu de Gex (plus efficace que la soupe Royco !). De retour aux Molunes où nous logeons, nous refaisons une dernière fois le plein de ces si beaux paysages des Hautes Combes jurassiennes...

Profitez-en aussi, juste pour le plaisir des yeux ... et sûrement à l’année prochaine !


Commentaires  forum ferme